Retrouvez-nous sur Facebook
Une question ? Contactez-nous !
Retrouvez le dernier À Vrai Lire
Retour aux Actualités

Didier Guillaume à l’Agriculture

16/10/2018

Actus Agricoles

A 59 ans, le sénateur de la Drôme rejoint le gouvernement Edouard Philippe III. Un come-back inédit !

Après l’arrivée d’Olivier Dussopt à Bercy en 2017, c’est le deuxième ancien parlementaire socialiste proche de François Hollande – et après sa défection, de Manuel Valls – qui entre au gouvernement d’Edouard Philippe. Ancien agent du Trésor Public, Didier Guillaume est né le 11 mai 1959 à Bourg-de-Péage dans la Drôme, premier département « bio » de France, où il était sénateur depuis 2008. Au Palais du Luxembourg, il s’est régulièrement investi dans les dossiers agricoles. Il a notamment été rapporteur pour le projet de loi d’Avenir pour l’agriculture du 13 octobre 2014

Premier secrétaire fédéral de la Drôme du PS de 1986 à 1997, il gravi les échelons politiques : conseiller régional, maire de Bourg-de-Péage, conseiller général. Il fut aussi conseiller politique de Jean Glavany au ministère de l’Agriculture (1998-2002), dans le gouvernement de Lionel Jospin.

S’il n’a jamais été ministre durant le quinquennat Hollande, il a occupé un poste hautement politique pendant 3 ans, à partir de 2014 : président du groupe Socialiste & apparentés au Sénat. Sa présidence a été plusieurs fois contestée suite à des signes d’ouverture envoyés à Emmanuel Macron pendant sa campagne et après son élection. En janvier 2018, c’est le virage : « J’ai décidé de quitter la vie politique (…) une décision mûrement réfléchie », annonce-t-il sur les réseaux sociaux. Il part prendre la direction du groupement d’intérêt public de la coupe du monde de rugby à XV 2023 en France. Avant de renoncer – parce que le poste était bénévole, expliquent certains commentateurs –. Il revient alors par la petite porte au Palais du Luxembourg en mai 2018 où il intègre le groupe radical RDSE, s’éloignant définitivement du PS.

Au ministère de l’agriculture, il succède à un autre socialiste, Stéphane Travert, nommé en juin 2017 après sa réélection sous les couleurs de La République En Marche. Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour FranceInfo et Le Figaro, 31 % des personnes interrogées souhaitaient son départ ! Le député de la Manche, qui s’est opposé à plusieurs reprises à Nicolas Hulot quand il était ministre de l’écologie, va retrouver les bancs de l’Assemblée nationale après avoir porté le projet de loi agriculture et alimentation, voté définitivement en septembre. De son côté Didier Guillaume fera face à François De Rugy qui a récemment remplacé Nicolas Hulot.

* Champs obligatoires

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité sur les données personnelles de ce site *

Trouver un Cabinet

France
Corse
Guadeloupe Guyane Martinique