Retrouvez-nous sur Facebook
Une question ? Contactez-nous !
Retrouvez le dernier À Vrai Lire
Retour aux Actualités

Relance : 2 000 md€ réclamés par les eurodéputés

15/05/2020

Actus Agricoles

Dans une résolution sur la révision du budget de l'UE pour l'après-2020 et les plans de relance économique, les députés demandent « un paquet solide et axé sur les besoins des citoyens ».

La résolution a été adoptée vendredi par 505 voix pour, 119 contre et 69 abstentions.

Le Parlement insiste sur le fait que le nouveau « Fonds de relance et de transformation » doit être d’un volume de 2 000 milliards d’euros et financé « par l’émission d’obligations de relance à longue échéance » et « prendre la forme de prêts et, en majorité, de subventions, de paiements directs en faveur de l’investissement et de capitaux propres ».

 

Pour les eurodéputés, le plan de relance doit venir en sus du prochain cadre financier pluriannuel (CFP) 2021-2027 et non au détriment de programmes européens existants et futurs. Ils soulignent par ailleurs que le CFP doit être augmenté et que le Parlement utilisera ses pouvoirs de veto si ses demandes ne sont pas satisfaites.

Autre exigence des députés européens : que le plan se concentre sur les priorités du Pacte Vert (Green Deal) et de la stratégie numérique. « Il doit transformer nos économies », invoquent-ils.

Pour relever ces défis budgétaires, ils en appellent à une « augmentation immédiate et permanente du plafond des ressources propres » (sources de revenus de l’UE), afin d’éviter une nouvelle augmentation des contributions directes des États membres au budget de l’UE. D’autant que le plafond pour les revenus de l’UE est exprimé en RNB (revenu national brut) et qu’il devrait baisser de façon significative en raison de la crise du Covid-19.

* Champs obligatoires

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité sur les données personnelles de ce site *

Trouver un Cabinet

France
Corse
Guadeloupe Guyane Martinique