arbre

ChAAllenge AGIRAGRI : Altonéo récompensé

mardi 30 janvier 2018


Le prix du CHAALLENGE AGIRAGRI millésime 2017 a été décerné au cabinet Altonéo (Mayenne) pour son action de communication sur l’importance d’anticiper la transmission des exploitations agricoles.
La mobilisation pendant huit mois de l’équipe Altonéo a payé ! Le cabinet d’expertise comptable a remporté le CHAALLENGE AGIRAGRI 2017 pour son projet "Repor’Terre d’Avenir". "Nous avons récompensé l’effort de communication réalisé sur une thématique très importante pour le milieu agricole : la transmission/installation", a souligné Arnaud Carpon, journaliste pour le site Terre-Net Média et membre du jury (1). Un jury qui a unanimement souligné la diversité, la qualité et la créativité des dossiers présentés. Le trophée, créé pour l’occasion par Rémi Augeraud (Grandeur Nature), artiste-paysagiste en Gironde, a été remis par Pierre-Emmanuel Taittinger, venu conclure la 4e convention d’AGIRAGRI qui se tenait à Reims le 19 janvier 2018.
Repor’Terre d’Avenir est un concours photo-reportage qui a pu voir le jour grâce à la participation active du journal l’Avenir Agricole et de 15 exploitants qui ont accepté de recevoir chez eux 60 étudiants de la Mayenne ! L’objectif était de sensibiliser à l’impréparation des cédants, à la surévaluation fréquente de la valeur des exploitations transmises et à l’endettement des jeunes. Plus de 1000 exploitations, prospects, institutionnels et organismes professionnels ont été atteints par cette communication originale : concours-photos, reportages dans la presse écrite locale et nationale et conférences, furent l’occasion de montrer que des solutions existent. "L’anticipation est une des clés du succès", assure Jérémy Boisseau, expert-comptable associé chez Altonéo. "Faire le choix d’un EBE (excédent brut d’exploitation) prévisionnel réaliste" est un autre gage de réussite, ajoute Pascal Donet, responsable développement du cabinet membre d’AGIRAGRI.
Le second prix a été décerné aux cabinets Alliance Expert et Groupe BSF pour la création de l’association "TRAAVELLING WINES", avec la participation de Unicia Ventis International et COTC communication. Partant du constat que la viticulture est le plus grand dénominateur commun des 11 cabinets membres d’AGIRAGRI, mais que leurs clients sont éparpillés sur le territoire et les moyens financiers individuels limités, Alliance et BSF proposent une structure collective à découvrir dans un prochain numéro d’A Vrai Lire.

Etaient également en lice, les cabinets :

- Exco FSO avec "Le champs des idées", imaginé pour créer du lien entre les agriculteurs, partager leurs expériences et les aider, grâce au concours de spécialistes, à faire grandir leurs idées. Une première édition sera organisée sur la vente directe, suivront les marchés à terme puis la production biologique.
- FCN avec "Les Rencontres de l’AAVENIR", organisées au Pavillon du Futur du salon VITTeff, à Epernay le 20 octobre dernier. Elles ont permis à des viticulteurs de mieux connaître les institutions qui les entourent (Safer, Douanes, FranceAgriMer, etc.) et de s’entretenir en tête-à-tête.
- Aucap-Terravéa avec son tour du monde en photos. Collaborateurs, familles, amis, clients, partenaires… sont partis en vacances l’été dernier avec des objets promotionnels à l’effigie d’AGIRAGRI. Autant d’occasions de faire parler du groupement dont ils sont membres.
- Terrésa avec le sponsoring de l’équipage n°46 du 4 L Trophy, le raid, à vocation humanitaire, qui traversera cette année la France, l’Espagne et le Maroc du 15 au 25 février 2018. Retrouvez Cécile Crochat et son copilote, Benjamin Mathé sur FaceBook : @LESZ1TREPIDES.
- Nonciaux avec le sponsoring du tennis club de Meursault, une commune viticole. Plus de 200 produits dérivés (t-shirts - pulls - casquettes) ont été vendus.
- Bizouard avec l’organisation, au premier trimestre 2018, d’un jeu-concours destiné à promouvoir AGIRAGRI de manière dynamique, ludique et interactive.
 

(1) Le Jury était également composé d’Arnaud Bassery, fondateur du Bloc Quartier Libre à Reims et créateur du Pavillon du futur au salon ViTTeff ; d’Eloïse Faltot, responsable marketing chez Miimosa ; d’Eric Marin, viticulteur dans l’Aube et de Pascal Laborde, directeur de Tecma-Aries, une société de fabrication de machines d’emballages.